GR10 : HENDAYE à BORCE du 2 JUIN 2013 au 15 JUIN 2013

ETAPES ALLER 1 Olhette 2 Ainhoa 3 Bidarray 4 St-Etienne 5 St-Jean 6 Kaskoleta 7 Iraty
  8 Logibar 9 Ste Engrace 10 Arete p.s.m. 11 Lescun 12 Borce .. RETOUR Résumé

COUT Hebergements
FAUNE et FLORE
Commentaires
PHOTOS et Videos

Nous avons choisi ce parcours en raison de la saison , de notre disponibilité , de la difficulté moyenne, et des possibilités de transport A-R.
L'année 2013 est, de l'avis des autochtones, une année exceptionnellement pourrie pour le climat du printemps : Pluies très abondantes, peu de soleil, temps assez froid, importantes chutes de neige , neige restant tenace en ce début juin même à basse altitude.
En conséquence, une saison mauvaise pour le tourisme, randonneurs rares sur le GR10, passages impossibles sur le parties enneigées du GR sauf équipement ad-hoc.

2 JUIN 2013 , Dimanche Voyage de LILLE à HENDAYE de 7H17 à 16H11

Le cout SNCF devient une part importante du budget randonnée (102 € / personne ALLER seul) beau ciel bleue dans le Nord , gris et nuageux ensuite.
Très frais avec vent. ballade sur les bords de mer et la plage de handaye.
Ne ratez pas les TXURROS vendus par Tarlemnon , excellents ! Repas au restaurant avec terrasse sur mer en bord de la plage.

ET1 : 3 JUIN 2013 , Lundi -- OLHETTE

départ 7H50 du gite, mais sans aucun ravitaillement ni café-bar sur le parcours !

9h40 : montée jusqu'au passage sous l'autoroute 11h30 : montée assez forte jusqu'à des sommets (486m) et col.
Arret repas sur un col herbeux vers 12h

13h-14h : Puis descente au COL IBARDIN (317m) ou il y a plusieurs commerces, alimentations et bar espagnols (avec restauration).
Nous y avons passé une bonne heure pour repos et achats (dans le 1er bar)

15h30 : Ensuite, environ 1h40 pour arriver au chalet INZOLA (115m), au fond d'un vallon en terre espagnole, traversée du torrent sur une passerelle.
Remontée jusqu'à un col à 273m , pour redescendre sur OLHETTE, le gite "Mantto-Baita" étant situé juste au tournant. (16h30 , 65m alt)

Etape donnée pour 20,5KM et 6H40 (8H40 pour nous arrets inclus)

le gite ne fait que le P-DEJ (nuit: 15,6€ + P-D: 6€), il faut impérativement prévoir son repas à Ibardin.
Le gite est super beau, bien équipé, et nous étions seuls ! le temps étant passé au beau ciel bleu et soleil, aucun difficluté pour lavage, étendage et séchage.

ET2 : 4 JUIN 2013 , Mardi -- AINHOA

Levé 6H30 , P-DEH 7h (dans le bas de la maison du proprio), départ 7H45
9h15 : Montée progressive et à l'ombre , jusqu'à une sorte de col vers 560m.
ATTENTION : ne pas suivre les marques vertes (sentier pris par plusieurs randonneurs) car cela conduit au sommet de la RHUNE.
Nous l'avons fait environ 15 mn avant de constater notre erreur, il suffit de redescendre droit (Nord)) à travers le bois pour retrouver le GR en contrebas à proximité d'une prairie avec une mare et des chevaux qui paturent.

10H00 : la bonne heure pour traverser le CHEMIN DE FER (543m),
car c'est à ce moment là que vont passer les 4 rames * 2 wagons, remplies de touristes du petit train à crémaillère de la RHUNE.
Spectacle très impressionnant de les voir gravir les pentes raides jusqu'au sommet (900 M)

12H00 , env 10kms : Descente jusqu'à SARRE (70m) par des portions goudronnées, et aussi des chemins boueux (et ce n'est que le début)
La journée étant au beau fixe et chaude, halte de 1H15 à SARRE :
* visite église (basque) repas sur les bancs du jardin d'enfants
* face au fronton du jeu de pelote basque,
* et rafraichisements au bar-restorant à coté (mais il y en a plusieurs après l'église)

13H15 : de SARRE , magnifique parcours sur une voie "romaine" dallée sur environ 1KM, (avec une bonne fontaine à la fin)
puis légère montée jusqu'à la frontière par une petite route (le GR fait un détours inutile) que l'on longe jusqu'à :

14H30 , 14.5kms : une "VENTA de Carrelages" (un magasin) (env 125m alt) petite descente raide le long de la frontière , puis le sentier serpente jusqu'au :

18.7 kms : "Pont du DIABLE" sur la NIVELLE" (on passe simplement à coté). en fait on longe cette belle rivière, on passe au dessus d'une Pisciculture désaffectée, pour terminer à :

16H30 ; AINHOA centre (belle rue avec facades maisons typiques basques).
le Gite HARAZPY est un peu plus loin (500m , 10 mn) et se trouve dans le CAMPING.

Etape donnée pour 21,8KM et 6H30 (pour moi : 23,3KM et 9H00 tout compris)

ATTENTION: les commerces ferment tôt , surtout les 2 boulangeries, et le lendemain, le 1ER bar ouvert pour un P-DEJ pas avant 8H30.
En pratique, on se ravitaillera au micro-dépannage du proprio du camping (il nous dit avoir 76ans) et il assure une commande de pain (1€ la flute) pour livraison le matin dès 7H (7H10)

Nous seront au final 5 au gite (avec 2 Hollandais + une dame qui fait un chemin Nord-Sud vers l'Espagne) , plus deux Belges qui campent :
mais le terrain est très humide, au point que nous avons du donner secours à un automobiliste pour le dé-sembourber.
Soirée agréable : soleil, lavage , farniente , gite très bien équipé.

ET3 : 5 JUIN 2013 , Mercredi -- BIDARRAY

Levé 6H30 , attente du Pain , chacun se prépare son P-Dej , départ 7H45

Large chemin gravillonné montant jusque :

8H45 , 2.7kms : Chapelle de l'AUBEPINE (382m). Très beau site avec comme curiosité des tombes basques en pleine prairie avec un calvaire de 3 croix (Jésus et les 2 larrons) se détachant sur le ciel bleu. car c'est encore une belle journée !
A cette heure matinale, spendide vision d'une poignée de VAUTOURS perchés sur les rochers, qui attendent la chaleur, et qui s'envolent à votre approche.

9H30 , 3.1km (525m) : premier col aux chevaux , puis col des 3 croix Très beau panorama , plus beaucoup de chevaux "PATTOCKS" dans ces alpages.
Plusieurs légers cols , dont :

10H40 5.8kms : col du pic OURREZTI (566m) Suivre plutot le GR normal que la variante par la crête, dont je doute de l'intérêt ; car le GR est un beau chemin gravilloné, a travers des landes à AJONCS et FOUGERES avec toujours ces fameux chevaux Pottok (cela est très fréquent dans cette rando)

11H40 8.9kms : passage près de la ferme ESTEBEN (570m) a la sortie, grosse difficulté pour contourner un énorme tas de fumier qui obstrue complètement le passage. on passe entre deux rangées de fils de fer barbelés qui délimite la frontière suivi d'une montée raide jusqu'à

12H45 , 12,1kms : col de MEHATCHE (716m) ou l'on fait 1H d'arret repas + sieste au soleil , température douce (23°C) de là, longue et belle crête d'alpage arrondi en lègère descente

14H15 , (env 670m) : et tout a coup, rupture totale : il faut descendre dans un éboulis de rochers , hyper pentu , ou pierrier , très difficile et assez dangeureux.
C'est assez angoissant.
Nous y doublons un groupe de 3 personnes qui descendent encore plus lentement que nous et avec encore plus d'appréhension.
Ce passage dure une bonne heure.

15H25 16,5kms (env 300m) : arrêt à l'ombre d'un arbre au dessus d'une ferme, en fin de ce passage délicat.

15H40 : on suit une route , qui descend vers la rivière Bastan ,

16H00 18,0kms (132m) : pont sur cette rivière, la route continue sur l'autre coté.

17H15 22,0kms (180m) : arrivé au gite situé au début du village de BIDARRAY

Etape donnée pour 20,8kms et 7H00 (pour nous : 22kms et 9H30 tout compris)

Gite ARTEKA , Nuit+P.DEJ (préparé la veille) , repas du soir à l'excellent restaurant situé à 50m
Nous sommes à nouveau seuls dans ce grand gite qui semble servir aussi de lieu de fête (immense salle avec 5 grandes tables de bois massif)

ATTENTION : très petit village , avec un petit Hotel-Resto, un minuscule bar , mais un 2eme grand gite communal à l'autre bout, et une épicerie VIVAL mais qui est fermée le MERCREDI ! )

ET4 : 06 JUIN 2013 , Jeudi -- St-Etienne de Baigorry

Levé 6H30 , départ 7H40

9H30 3,9kms : Montée progressive de 150m à 602m vers des ruines puis traversée d'un bel alpage (variante sans intérêt)

10H30 7,3kms (905m) : on atteint le bord d'une falaise, avec plusieurs VAUTOURS

11H15 8,8kms (1035m) : encore une bonne grimpette raide pour atteindre le point culminant de la journée (on s'octroit 15mn de pause bien méritée)
petites descentes et montées raides (Cols IPARLA , GAPELU , etc)

12H30 12,5kms (808m) : pour arriver et s'arreter (repas avec ombre et soleil) au col HARRIETA, juste après la bifurcation pour URDOS.

IMPORTANT : ne pas rater à cet endroit une super source , situé à droite du GR, coté pente ESPAGNE , bien balisée et signalée (chemin dans la futaie).
Source aménagée, à 6mn de marche tranquille (400m), eau glaciale et indispensable pour recharger les gourdes vides !

13H30 : reprise après 1H d'arret, remontée au sommet final du jour

14H45 17,0kms (1022m ou 1029m) : sommets ASTATE ou/et Buztanzelhay

Et là , à nouvau, une descente terrible dans une sale pierrier très pentu (je mesure l'exaspération de mon épouse à ses plaintes)

15H05 18,0kms (845m) : pour atteindre un replat herbeux.

15H45 20,5kms (715m) : puis début d'une route mal goudronnée (ancien chemin de patures) on va suivre cette route assez longtemps

16H10 21,7kms (570m) : elle passe devant un abreuvoir (eau possible

16H30 22,9kms (440m) : puis près d'une cabane de chasse avec un banc

Il faut traverser tout le village , après traversée du pont de la NIVE, pour arriver à notre gite qui se trouve 100m après l'église :

17H40 27,2kms (180m) : Gite GAINEKA KARRIKAN à ST-ETIENNE de BAIGORRY heureusement, 1/2 pension avec excellent repas le soir , et P-Dej dès 7H du matin. et le gite fait aussi bar (qui résiste à une bière EKHI bien fraiche ??)) Et de plus magasin SPAR bien achalandé + chocolaterie LEIA à 100m du gite, tout ce qu'il faut pour faire oublier cette très longue et dure étape.

Etape donnée pour 16,2 kms et 8H10 (pour nous 27KMS et 10H tout compris)
Si la durée est correcte, la distance est certainement d'au moins 22kms réels !
la journée se termine par un gros orage vers 19H qui nous empeche de profiter de la cour du gite pour le repas et l'agrément.

ET5 : 07 JUIN 2013 vendredi -- St-JEAN Pied de Port

levé 6H30 P-Dej 7H départ 7H40

le ciel est gris , retour sur 1km a travers le village pour reprendre le GR au niveau du pont sur la NIVE. montée progressive dans la brume et les nuages

8H50 2,6kms (521m) : on atteint une route goudronnée, et on débouche au dessus de la brume épaisse ! suit un grand chemin horizontal dans les pentes nord du "Oylarandoy".

9H25 : puis un sentier très étroit tracé à flanc d'un alpage très pentu qui donne un peu le vertige!

10H00 5,45kms (734m) : Col AHARZA ; nous sommes dans le ciel bleu au dessus d'une mer de nuages ! des bergers en voiture viennent voir leurs troupeaux ; à remarquer des enclos tout neufs pour les brebis. Variante par la route déconseillée, elle tend à descendre un peu bas, alors que le GR est très bien

10H30 6kms (828m) : petit arrêt vers le col de Leizarze le sentier suit une ligne de crête facile et sans dénivellés sensibles.

11H00 7,2kms (env 900m) : atteinte du point culminant , à une bergerie en toles. (col d'Urdanzia) ici, nous avons pris la route goudronnée qui est plus cool que la montée au MONHOA : on économise la montée d'au moins 150m et descente de 200m coté est; et aucun intérêt ce jour, car la nappe de nuages supprime tout le panorama promis par ce sommet.

12H00 10,2kms (env 750m) : le GR et la route se rejoignent, à proximité de 3 abreuvoirs ; une pancarte indique "St Jean = 9,4kms".

La descente se fait via des raccourcis coupant les lacets de la route

12H20 11,1kms (555m) : passage à un repère visuel : bosquet de 3-4 chênes dans la lande.

12H45 12,4kms (env 340m) : on retrouve la route goudronnée. ARRET repas 30mn (ciel gris et vent , pas de quoi farnienter

13H50 14,9kms (204m) : au village de LASSE , nous sommes passablement "lassés" ! nous faisons un petit arrêt sous le porche de l'église (avec un banc).

NOTE : on constate que beaucoup d'églises ici (pays basque ou béarn) ont un grand porche couvert (toiture en avancée) , équipé de bancs (en bois ou taillés dans la pierre). Ceci est un grand avantage pour le randonneurs, qui y trouvera un abri pour s'y reposer, y manger, surtout en cas de pluie !

14H25 16,5kms (180m) : Eglise de Uhart-Cize (une petite visite s'impose)
Le temps est lourd et humide, transpiration moite sous ces 240C de ce jour, qui laisse supposer un futur orage.

15H00 17,3kms : arrivée a ST-JEAN-PIED-de-PORT , au Gite "ULTREIA"

Beaucoup de touristes dans les rues ; commerces nombreux , banques , restaurants, bars , y compris magasins de matériel de rando (pour ceux qui auraient besoin, par exemple, de s'acheter des chaussures)
Nombreux gites et Chambres d'hotes (la plupart sur la rue principale : RUE DE LA CITADELLE)

mais ATTENTION : vu le nombre impressionnant de pélerins sur le chemin de Compostelle, la plupart affichent COMPLET : il est donc impératif de RESERVER à l'avance (notre gite ULTREIA exige réservation confirmée la veille) faites une petit tour au local de l'Association St-Jacques (en haut de la rue) pour voir la foule qui y fait la queue.

Etape donnée pour 18KMS et 6H25 (pour nous : 17,3kms et 7H20 tout compris)

Nous sommes dans de petits dortoirs, le notre fait 4 places , nous sommes avec
* un australien GARY FEIL
* une Irlandaise SUZAN KENELY

Ballade dans les rues, visite église , messe dans la chapelle de la maison de retraite à 17H (difficile à trouver), achats , bière dans un café, discussion avec le bedot de l'église (un peu sourd et rencontré par hasard) qui me tamponne son cachet Camino (et qui est présent chaque matin vers 7-8h pour les pélerins) repérage des divers restaurants.

Au final, nous irons juste en face , alléchés par 2 plats "du jour" : un Boudin basque (délicieux, grillé en tranches) pour moi , et des "Pieds de Cochons" (un régal pour mon épouse) ; Si le prix est correct (10€ chaque) , je note le prix exagéré du "CIDRE BASQUE" à 10€ (ce qui est hélas similaire dans d'autres restaurants d'ici ou d'autres lieux) En plus, il s'agit d'un cidre très léger, bien moins puissant ou fruité que les cidres normands, on dirait presque du cidre coupé avec 25% d'eau ?

ET6 : 08 JUIN 2013 , Samedi -- KASKOLETA

Après une nuit de petite pluie (donc aucune possibilité de lavage-séchage) ,

levé 6H15 P-Dej collectif vers 6H45 (env 8 personnes, mais que des étrangers paralnt peu le FR) Départ 7H45

8H30 2,0kms (265m) : passage à CARO

9H00 : notre deuxieme (mais hélas pas dernier) passage HYPER - BOUEUX et un gué délicat à traverser.

VOILA le problème : après des semaines de pluies , les paturages , les landes sont gorgées d'eau, les chemins et sentiers sont souvent tracés dans de la terre (rouge ou grise) naturellement transformée en boue, mais en plus complètement défoncés par le passage des animaux (vaches) qui en font des cloaques ou l'on ne trouve plus un seul passage , même sur les bords.
On en arrive à patauger dans une fange jusqu'à mi-chaussures, voire avec un peu de malchance jusqu'à 10cms de haut ! Et lorsque vos chaussures sont bien badigeonnées de boue et bien humidifiées, bonjour la galère ensuite ...
ceux qui entretiennent le GR10 feraient bien d'y passer , non pas fin AOUT -SEPT après des semaines ensoleillées et chaudes, mais à des moments comme nous ; ils comprendraient qu'un aménagement est indispensable (quelques grosses pierre plates par exemple le long d'un bord du chemin)

9H50 (435m) : nous atteignons un petit replat dans les paturages, ou nous découvrons un randonneur-campeur qui s'y est installé la veille après 2H de marche depuis St-Jean, et qui attend que le petit crachin qui tombe veuille bien cesser !
Nous apprendrons plus tard qu'il ne va pas bouger de toute la journée !

10H15 (580m) : près des crêtes de l'Handiamendi, nombreux VAUTOURS

11H45 10,00kms (260m) : après un parcours dans les paturage, suivi d'une desecnte par un large route (terre rouge) en lacets, nous atteignons ESTERENCUBY ou nous faisons notre halte-repas (de 1H) sous le porche de l'église.
Journée triste : ciel gris , petites pluies , fraicheur (14 à 16°C maxi)

12H45 - 14H00 13,7kms (645m) : montée au gite de KASKOLETA (Phagalcette) , sous des bourrasques de vent avec une petite pluie et une sensation de froid (15°C à l'abri)
Pour un mois de JUIN, c'est un temps pourri ! le gite est ouvert, on s'y installe , 4 Hollandais y arrivent plus tard, puis un jeune JULIEN LE-BARS vers 18H30.
La patronne, une très sympathique fermière, viendra plus tard pour nous fournir le répas du soir (heureusement qu'elle fait 1/2 pension)

Etape donnée pour 16kms et 5H10 (pour nous : 13,7kms et 6H15)

ET7 : 09 JUIN 2013 , Dimanche -- IRATY (chalets)

Levé 6H45 , P-Dej préparé la veille par la patrone , départ 8H00

Sous un temps horrible : vent + petite pluie + ciel complètement bouché + temps froid (12°C) ; la cape de pluie vole et claque.

8H45 1,0kms (875m) : passage à une bergerie vers un sommet

9H20 3,3kms (730m) : point bas du sentier au passage près d'un torrent

10H20 5,2kms (1060m) : montée raide et pénible juqu'à 3 bergeries et une route

11H00 6,5kms (1235m) : encore une bonne montée raide dans des alpages ruisselant d'eau , et songieux. on atteint la zone des CROMLECHS , mais on ne voit pas grand chose, car un est en plus dans un semi - brouillard.
On passe bien 5mn à chercher le chemin et le balisage, car les traces visibles sont celles du GR9 qui croise notre GR10 dans cette lande sans repères évidents.
Compte-tenu du brouillard, même un excellent balisage (par quelques poteaux de 1 mètre par exemple) serait difficile à suivre.
En se répartissant la tache de recherche à deux, on arrive au final à trouver quelques marques de GR et à progresser dans ces Cromlechs d'OCCABE.

11H50 8,3kms (1470m) : on contourne le sommet ; le froid s'installe 10°C (comme quoi le randonneur doit être prévoyant)

12H45 12,20kms (1020m) : puis redescente dans les bois, sur un large chemin ravagé par les engins forestiers, jusqu'au Chalet PEDRO (qu'on dit être fermés)
quelques minutes plus loin, on trouve un grand hangar ouvert et autorisé aux randonneurs (une inscription mentionne "refuge"),
L'endroit est certes un peu lugubre, mais bienvenu pour être à l'abri de la pluie, et du VENT ; JULIEN nous y a rattrapé et on s'y retrouve pour un arret-repas rapide (45mn)

13H30 - 14H30 14,4kms (1145m) : montée tranquille dans un beau bois de hêtres, sur un sentier feuillu, jusqu'à retrouver la route.
Si la route est plus longue, cette partie du GR présente une stupidité, car on monte en fait jusqu'à 1220m pour redescendre de 80M.
De là, le GR quitte la route pour aller batifoler sur les crêtes ; l'examen de la carte montre que la route n'est pas plus longue et a le mérite de monter régulièrement tout en nous assurant de ne courrir aucun risque (circulation inexistante) et aussi aucun risque de boue ou de patauger dans le l'herge trempée (notre hantise des chaussure smouillées)

Au final, option ROUTE très agréable , la route longe un beau torrent (Erreka) passe auprès du camping d'IRATY et de premiers chalets et est bordée de beaux arbres.

GR et ROUTE se retrouvent a un grand parking , puis 500m environ de route pour atteindre :

15H10 17kms (1327m) : arrivée au batiment central ACCUEIL des CHALETS IRATY pour enregistrement et paiement

15H30 : Il faut faire encore 700m pour atteindre le Chalet RANDONNEURS , à coté de Bar-Resto , de l'Epicerie et du Tennis.
Le dimanche soir : restaurant fermé. Ne pas attendre pour faire ses courses à l'épicerie avant fermeture (18H) : correctement achalandée, surtout en produits "locaux" assez chers (on a regretté notre boite de palombe à 12€, sauce quelconque) Chalet bien équipé pour la cuisine et la salle commune (si vous êtes courageux : cheminée au bois) , chambres petites mais intimistes (2 lits).

Etape donnée pour 18,6kms et 7H55 (pour nous : 17,5kms et 7H30)

ET8 : 10 JUIN 2013 Lundi -- LOGIBAR

P-Dej par nous , départ 8H00 (env 1300m)

Compte-tenu du temps (crachin , brouillard , froid) et de notre fatigue, nous prenons l'option ROUTE , et non pas le GR officiel qui monte à 1472m au Pic des Escaliers, avec des passages pierreux plutôt difficiles.

8H45 3,2kms (1145m) : le GR rejoint la route , sous un brouillard épais et le froid (10 - 11°C) ; qu'aurions nous vu via le GR : rien !

9H10 (1050m) : sale descente sur un chemin raide plein de galets instables, jusque vers 3 cabanes de chasse.
puis ensuite Abreuvoir et 2 petits chalets minables (ou en voie de délabrement)

9H30 5,0kms (990m) : passage à un petit col ou sont répartis 7 plateformes sur pilotis de chasse (à la PALOMBE) on est maintenant en dessous de la couche nuageuse.

10H15 6,5kms (930m) : en dessous du chalet, chemin le plus hyper horrible - boueux pendant près de 30mn , ravagé par les vaches ;
on passe un certain temps à chercher des micro-variantes afin d'éviter le desastre (un glissade dans la boue)
puis cela se poursuit par un long sentier étroit à flanc d'alpage avec quelques passages rocheux.

11H05 7,7kms (985m) : on croise une route non mentionnée sur le topo-guide. le sentier, toujours étroit et abimé par les troupeaux, s'étire en passant par des sortes de petits cols autour des 900-1000m.

13H00 - 13H25 11,5kms (945m) : on s'arrete sur un replat , d'ou l'on domine LARRAU

14H25 (800m - 490m) : puis encore une descente raide t pénible par un chemin plein de galets On atteint alors une route qui descend en lacets vers LOGIBAR ;

mais le GR propose encore un raccourci qui, après quelques mètres joliment herbeux , se transforme en cloaque boueux et horrible : de quoi pester à souhait !

14H45 16,2kms (405m) : et a nouveau la route qui en quelques lacets , nous amène à :

14H50 16,6kms (360m) : AUBERGE DE LOGIBAR
le soleil et la chaleur (22-23°C) sont revenus depuis 13H, ce qui va nous permettre :
* de faire du lavage et séchage au soleil (sur le parapet ou les fils d'étendage)
* de farnienter sous les parasols de l'auberge en sirotant qui une bière, qui une crêpe , ....
L'accueil est quelconque, car cette auberge recoit principalement les touristes qui viennent visiter les gorges et la célébre passerrelle d' HOLZARTE. Ravitaillement : NEANT ; heureusement , c'est en 1/2 pension.

Etape donnée pour 16,9kms et 6H40 (pour nous avec variante route : 16,2 kms et 6H50)

ET9 : 11 JUIN 2013 Mardi -- Ste ENGRACE

Nous en avons "RAZ-LE-BOL" des sentiers boueux , mon épouse est hyper-stressée par les passerrelles sur les gouffres (140m prévus pour Holartze), et fatiguée par les grosses montées + descentes.

Or l'étape du jour est annoncé très longue, BOUEUSE ; pour la BOUE, les 2 Hollandais nous le confirmerons , l'état de leurs chaussures à l'arrivée à Ste-ENGRACE le prouvera !
Donc nous prenons l'option ROUTE , même si ce n'est pas très glorieux.

Levé 7H30 , P-Dej 8H00 (insister auprès du tenancier) , départ 8H50.

Le temps est mitigé , moitié nuageux , température clémente (18°C). La D26 s'égrenne au fil des bornes K13=8H55 K12=9H07 K11=9H22 cela permet de vérifier le podomètre , et de voir que sans se presser on fait du 4kms/H.

Car la route longue le GAVE DE LARRAU , une magnifique rivière tumultueuse, sur laquelle on imagine des compétitions de canoés-kayaks.

Et circulation quasi-nulle (6 voitures en 4 heures)

10H15 5,6kms (285m) : bifurcation après l'usine hydro-electrique SHEM , route direction Ste-Engrace.

On longe un autre GAVE , dans un beau décors et le roulement du torrent.

11H15 9,4kms (365m) : première pancarte STE-ENGRACE - Quartier ARRIA.
A partir d'ici, les panneaux bleus pour VTT vont baliser chaque KM pour aller jusqu'au col (avec mention Altitude, KMS restant pour le cycliste , % de pente) VTT=17km - 410m

11H50-12H35 11,5kms (420m) : Nous faisons un arret-repas à LA CASERNE, sur un grand parking herbeux, et petite sieste sous un ciel devenant plmobé , mais belle chaleur 22-26°C !

VTT 15K à 12H55 (500m) : au niveau d'un Barrage avec un bruit énorme de cataracte. 10mn plus loin , le parking des caravanes, à proximité des Gorges de KAKOUETA , et jonction du GR10 sur la route.

VTT 13K à 13H25 (525m) 13H40 15,7kms (565m) : petit arret au "QUARTIR CALLA" (bourg central du village)

VTT 11K à 13H55 (670m) pente cycliste 6%

14H00 17,0kms (580m) : arrivée au GITE de STE-ENGRACE (SENTA) devant l'église romane.

Lle ciel, qui devient gris menaçant , vire au final vers 17H au beau bleu fixe ensoleillé, ce qui permet à tous de faire sa lessive et d'aller profiter de la terasse du gite (AUBERGE en fait)
Nos 2 Hollandais arrivent, par le GR10 vers 18H00, passablement épuisés et crottés.

Etape donnée pour 21 ou 23kms et 8H20 (pour nous via la route : 17kms et 5H10 arrêts compris)

Il nous est confirmé qu'il y a de la neige à ARETE-ST-MARTIN et que les étapes suivantes sont probablement encore très enneigés. Nous prenons la précaution d'étudier un palliatif et de noter les coordonnées des taxis : TAXI LEPRETRE à BEDOUS 05 59 34 70 06

Soirée excellent repas , 9 a table , dont 3 BELGES Wallons (venus pour gouffres et spéléo) , 2 Normands (en touristes) , nos 2 hollandais et nous 2.
A coté , un groupe de 15 BASQUES qui fait des randos à la journée, et animation folklo assuré par une super ambiance de chants basques !
Nous serons 4 dans le grand dortoir du haut, les basques étant groupé dans celui du bas, et les autres convives en chambre d'hote.

ET10 : 12 JUIN 2013 Mercredi -- Arete. ST.MARTIN.

Levé 7H20 P-Dej 8H00 Départ 8H40

Journée extra , grand beau temps , ciel bleu le sentier descend de 620m vers un torrent puis ensuite on passe dans un canyon étroit encadré par deux falaises rocheuses, dans une ambiance style foret vierge, sombre , humide et glacée. le sentier se confond avec le lit d'une ruisseau à sec, ou on trouve quelques restes d'énormes tuyaux d'acier.

9H30 : sortie du canyon et montée dans la forêt.

10H00 3,5kms (850m) : on croise un couple qui descend et dans la discussion, ils nous confirme l'état neigeux. Eux sont montés la veille depuis LESCUN et ont été obligés de passer très difficilement dans une neige épaisse et molle aux points délicats (pas de l'Osque, Pas d'Azuns), mais heureusement en montée (et avec des batons). Il nous déconseillent très fortement la descente, trop dangeureux à leur avis. Ceci nous conforte dans la nécessité de changer notre étape du lendemain. Ils ont campé dans les alpages du dessus.

10H45 4,5kms (1025m) : après un bon arrêt de 15mn , croisement avec une large route forestière

11H15 5,34kms (1190m) : célèbre abreuvoir , avec une tête sculptée, et de l'eau potable probablement. vers le haut de la forêt.

11H30 5,86kms (1250m) : fin de la forêt, on entre dans des alpages verdoyants et fleuris (paquerettes blanches), à proximité d'une petite ruine

12H00 7,1kms (1360m) : grand abreuvoir (eau potable ?) dans une immense prairie en fleurs. on monte ensuite sur une large piste qui serpente en lacets

12H30 - 13H30 : arrêt repas sur cette belle herbe et quelques rochers, sous un ciel bleu limpide et une température caniculaire (27°C) Petite sieste obligatoire pour profiter de cette belle journée et se reposer de cette longue montée.

Ensuite , passage de quelques plaques de neige sans danger, en navigeant à vue en direction du col St-Martin (et en évitant les trop grandes zones enneigées)

14H25 10,9kms (1665m) : un col ou replat que l'on imagine être le bon !
14H40 11,72kms (1733m ou 1765m ?): enfin COL ST-MARTIN avec sa large route D132 goudronnée, et quelques cyclistes et voitures de touristes.

On va suivre sur environ 1 km cette route en légère descente, puis traverser parmi les pistes de SKI et les télé-sièges , jusqu'à proximité d'un promontoire avec des réservoirs d'eau, puis :

15H05 13,4kms (1630m) : arrivée au REFUGE , chalet bati sur un promontaire rocheux d'environ 20m de haut.

ce chalet est bien, bel intérieur de bois, mais surprenant par tous les affichettes d'avertissements du style : Faites ceci , ne faites pas cela, douche limitée à 3 minutes, lavage du linge interdit (prenez une cuvette et faites cela dehors), et la façon étrange dont le proprio veut éviter les fameuses punaises de lits (qui semblent être une hantise pour lui) : on doit mettre notre barda dans un sac plastique et laisser nos sacs à dos (presque tout vide) dans un appenti dehors. Si nous avions transporté quelques punaises, elles seraient certainement dans notre linge de corps, ou notre sac de couchage, et certainement pas dans les coutures du sac à dos (ou il n'y a rien à manger pour elles).

Le paysage est magnifique, y compris depuis les 2 dernières heures de la randonnée. Mais on voit très bien toutes les montagnes enneigées à l'EST , ainsi que toute la partie haute de la station.
Ballade dans une station totalement déserte (sauf la préposée de l'agence immobilière, et deux ouvriers d'entretien) , immeubles assez vieillots, Ambiance irréelle , on se croirait dans une cité après l'apocalyse. Aucun commerce, seul fonctionne le DAB du Crédit Agricole (indispensable, notre hébergeur ne prend que les espèces)

Les 2 Hollandais, qui avaient prévus de bifurquer dès Ste-Engrace, nous ont finalement suivis jusqu'ici.
Vers 19H , voila un jeune couple qui arrive en voiture (stationnement en bas du rocher) avec leur chien. Il s'agit d'un jeune agriculteur, propriétaire de 400 moutons en Ariège (BOUTX) et de son amie une jeune vétérinaire qui officie dans la région. Il ont fait dans la journée le PIC d'ANIE (env 2500m totalement enneigé) donc parcours très alpin et enneigé, et cela avec leur chien !

Nous serons donc 6 au repas le soir, bien arrosé de Jurancon et d'une dose de liqueur de prune. Et répartis dans 3 chambres- dortoirs indépendantes. Une bonne partie de la soirée se passe autour des cartes IGN pour étudier les parcours alternatifs (éviter le GR10 enneigé).) Pour moi, ce sera LESCUN (ou on avait réservé) , par la route + taxi si besoin. Pour les Hollandais, ce sera ARETE village par la route, puis descente vers OLORON , puis le CHEMIN DU PIEMONT, car leur objectif est environ 30 jours de marche pour atteindre la Méditérranée.

Etape donnée pour 10,8 kms ( ou 12 ?) et 5H00 (pour nous : 13,4kms et 6H25)

ET11 : 13 JUIN 2013 , Jeudi -- LESCUN

Levé 7H00, P-Dej 7H20 , départ 7H50 : étape hors GR , tout par la ROUTE , motif enneigement des cols !

Ciel bleu , soleil , 17°C , mais dehors : immense mer de nuages blancs en dessous de nous : spectacle irréel ; et du vent !

Notre route égrène les panneaux VTT : VTT K23 à la sortie de la station (1545m) , K21 (1420m) à 8H30 et 2,70k du gite (zone ESPACE NORDIQUE) , K19 (1325m) à 9H00 : passage de la 1ere et unique voiture. Ce qui est étrange, c'est de trouver quelques marques de GR. Cette route est bien ombragée à cette heure, ce qui est agréable.

9H10 5,52kms (1354m) : COL DE LABAYS, c'est notre bifurcation pour descendre vers la vallée (BEDOUS ou LEES); panneau VTT 18K.

Cette toute petite route forestière (barrière ONF), mentionné "route saisonnière" est un parcours cycliste , car les panneaux VTT se succèdent trsè longtemps : VTT K1 (1294m) K2 (1145m) K3 (1135m) etc...

A partir de 1200m d'altitude, nous entrons dans la zone de nuages et de brouillard : plus aucun panorama, que du blanc laiteux, et la température se rafraichit sérieusement (13 - 14°C)

10H10 9,62kms (1046m) : panneau VTT K4 indiquant 8,5% de pente

11H00 12,5kms : barrière ONF finale , vers panneau VTT K7 (909m)

11H15 13,4kms (830m) : la route frole un vieux pont en pierres (une 1/2 arche) nommé ARPET, au dessus d'une gorge très étroite et hyper profonde (le torrent au fond n'est pas visible) Chose étrange, une voiture de gendarmerie est garée à proximité, mais aucun gendarme en vue nulle part. Ma femme pense entendre du bruit tout au fond de la gorge, et croit que ce sont ces gendarmes : mais que feraient-ils là, et comment y seraient-ils descendus ?

11H30 14,23kms : Barrière "CANADIENNE" (anti passage animaux à sabots)

11H55 - 12H25 15,73km (950m) : arret repas sur une table au croisement avec un sentier balisé Jaune ; un crachin se met à tomber ; puis embranchementD442(OSSE en Aspe à gauche) et D441 (LEES - ATHAS à droite). Et a partir de là, plus aucune indication tout au long de cette route descendant doucement, aucun nom de hameau, de ferme, rien...

14H15 23,38kms (405m) : arrivée au panneau indicateur D441 : LEES-ATHAS ; juste le temps de se mettre sous un arbre, une grosse pluie nous tombe dessus. Un passant nous dit qu'il faut compter 14kms pour aller jusqu'à LESCUN.

Vu la pluie et notre limite de fatigue, j'appelle le taxi de BEDOUS, il arrive vers 15H00 , il y aura exactement 12 kms jusqu'à LESCUN , cout du taxi 30€.

15H30 : arrivée à LESCUN (rues en travaux) , au Gite "Maison Montagne" à coté de la Mairie et de l'Eglise (env 880m) Hélas, ciel gris total, impossible de profiter du joli jardinet du gite ; Epicerie fermée l'après-midi ; on n'aura pas grand chose à manger demain en rando !

Etape normale par le GR10 : 14,9 ou 18kms ? et 5H00 ou 6H50 ???

ET12 : 14 JUIN 2013 , vendredi -- BORCE

levé 7H00 , P-Dej 7H30 , départ 8H15 (860m au gite)

La chose la plus ahurissante de la journée : dès notre départ , une chienne blanche et noire , genre gros Briard, va nous accompagner, plus précisément nous précéder. Au bout de 2H de route, cela nous inquiète, au point que nous téléphonons à notre gite de LESCUN pour savoir la conduite à tenir. Ne pas s'inquiéter, elle serait habituée à la chose ! Mais ce que nous constatons, c'est qu'elle va aller jusqu'au bout à BORCE , en trottinant devant nous , en nous attendant dans les tournants quand elle ne nous voit plus, et elle connait parfaitement le chemin , y compris les raccourcis. Quelquefois, elle va batifoler dans les landes, ou aux trousses d'un troupeau de moutons. Donc, le topo-guide ne sert qu'à vérifier qu'elle ne se trompe pas. Et a BORCE elle se couchera tranquillement pendant 4H au pied du gite , en attendant que sa maitresse que nous aurons appelé 2 fois au téléphone daigne venir la chercher vers 20H ; et ceci sans aucun remerciement ni parole de politesse...

Passage près du camping , environ 50m plus bas.

9H45 5,0kms (985m) : après une bonne montée , on sort de la forêt et on va longer le plateau de LHERS (belle vue)

10H45 7,56kms (990m) : on atteint le bout du plateau , et l'on va prendre un sentier grimpant à la fin de la route goudronnée. Un petit arrêt s'impose, surtout que la journée s'annonce belle, beaucoup de soleil et quelques nuages. La montée se fait dans une belle forêt, et à l'ombre (c'est essentiel).)

11H30 9,13kms (1200m) : on croise sur une courte distance un large chemin forestier. Il est amusant de constater que la chienne suit exactement le GR et ne se trompe jamais, y compris lorsqu'elle va explorer des fourés ici ou là, elle revient ensuite sur la bonne piste.

12H40 12,00kms (1601m) : le COL DE BARRANCQ : col étroit ne présentant qu'un petit espace pour faire l'arrêt repas , bienvenu après cette rude montée. Il y a de l'ombre et du soleil au choix. La chienne va nous attendre tranquillement pendant les 40mn de la halte !

On descend progressivement et on tranverse ensuite une grande prairie avec beaucoup de petits ruisseaux à traverser ;

13H35 13,25kms (1480m) : le GR retourne dans la forêt, et alors première grosse difficulté :

13H55 : un gros ruisseau torrentiel , TROP LARGE ET TROP D'EAU : il faut se DECHAUSSER pour le traverser ! ensuite, la descente devient abrupte dans un chemin feuillu (léger risque de glissade) 14H30 16,00kms (1200m) : puis le sentier devient très étroit , en lacets, en plein soleil.

15H00 17,2kms (1000m) : DEUXIEME torrent, plus large et encore plus d'eau ! il faut se DECHAUSSER à nouveau pour le traverser ! et c'est là que mon épouse, en lancant maladroitement ses chaussures sur l'autre rive (à seulement 3 ou 4m), va rater son geste, les chaussures tombent dans l'eau, et sont emporter par le flot avant que je puisse les rattraper. Ma femme va terminer l'étape (et heureusement c'est la dernière) , en thongs ! (et revenir à Lille idem)

15H20 18,4kms (890m) : Un peu plus bas, on atteint la route , la chaleur devient plus forte (on passe de 20°C en haut à 25°C ici)
Le GR abandonne cette route pour un tracé direct, par un sentier abrupt, étroit et caillouteux.
Compte-tenu du chaussage de ma femme, j'adopte une descente plus douce , sans surprise, mais évidemment plus longue, en restant sur cette route qui fait une grande boucle au SUD de BORCE ;
Et elle passe vers une "MAISON DE L'OURS" (un parc animalier payant bien sur, visite au moins 2H)

16H00 21,00 kms (645m) : arrivée au Gite Communal de BORCE , dont la gestion est faite par les gens du BAR-EPICERIE (situé 50m en contrebas).
Il fait encore plus chaud (27°C) : nous ne serons pas les seuls touristes à y boire une bière , de préférence Belge (ils ont une échantillon d'une dizaine de bière Belges type "TRIPLE")
L'épicerie est bien achalandée, on y trouve tout le nécessaire pour faire son repas du soir.
Et le gite dispose de quelques produits de base laissé à notre disposition, ou abandonné par des randonneurs précédents.

A SOULIGNER : BORCE est aussi sur le GR "VOIE ARLES vers COMPOSTELLE" allant vers le Col du Somport. Il n'y aura toutefois que nous 2 au gite ce soir.
En visitant le village (mentionné "Village médiéval", toutes les maisons ayant été très bien restaurées), je trouve 2 "Pélerins" qui se sont installés au petit gite pour pélerins (seulement 4 places) adossé à la chapelle dite "Hospitalet" (elle même restaurée avec une oeuvre d'art limineuse à l'intérieur surprenante)
J'avoue ne pas comprendre l'utilité de 2 gites communaux ici, le notre étant suffisamment grand (15 places au moins, immense salle commune , cuisine impec)

Etape donnée pour 14kms et 6H20 (pour nous : 21kms et 7H45)

FIN SAMEDI 15 JUIN 2013 :

Après la belle journée d'hier, nous nous levons avec un temps triste, ciel complètement gris et brume épaisse sur les hauteurs.
P-Dej au BAR , nous ne sommes pas pressé , car l'autobus SNCF ne passe qu'à 12H15 au village de ETSAUT , en face de BORCE dans la vallée.

En 20mn de descente tranquille , nous atteignons la route nationale N134 (qu'on franchit sur une passerrelle piétons), et nous nous plaçons à l'embranchement de ETSAUT pour faire du stop.

Car la demoiselle du bar nous dit que le Stop marche bien ici. Après passage d'environ 20 voitures descendantes, nous n'aurons attendu que 15mn pour être pris en Stop par un gentil couple de Basques Espagnols dans une garnde Toyota toute neuve.
Conversation très limitée, ils parlent uniquement le basque (Navarre) et l'espagnol, quelques mots de français. Mais nous auront droit à un CD musical de beaux chants basques.
Ils sont en plus très aimables pour ne pas nous déposer à l'entrés d'OLORON (ils vont sur l'autoroute vers Bayonne), mais nous conduire jusqu'au centre ville ! Merci à eux ! cela nous permet de faire quelques amplettes dans une rue commercante, puis d'aller tranquillement attendre à la gare

Retour à la maison par SNCF OLORON-STE-MARIE 13H19 --> LILLE 22H46

****************************************************

Résumé des Etapes

ETAPE LIEU KMS estimés réels DUREE totale avec arrêts DENIVELLES maximum Remarque
1 OLHETTE 20,5 8H40 0 --> 530 --> 100 Gite Manttu Baita
2 AINHOA 23,3 9H00 100 --> 563 --> 120 au camping, gite HARAZPY
3 BIDARRAY 22,0 9H30 120 --> 716 --> 150 Gite ARTEKA
4 ST ETIENNE BAIGORRY 22 à 27kms ? 10H00 150 --> 1044 --> 162 Gite Gaineka Karrikan
5 ST JEAN Pied de Port 18,0 7H20 162 --> 905 (1021 non fait) -->157 Gite ULTREIA
6 KASKOLETA 13,7 (ou 16 ?) 6H15 157 --> 587 --> 231 --> 615 Gite Phagalcette
7 Chalets IRATY 17,5 (ou 18,6) 7H30 à 8H00 615 --> 1456 --> 990 --> 1327  
8 LOGIBAR 16,2 (ou 16,9) 6H50 1327 --> 1423 -----> 375 Auberge ; petite variante par Route
9 STE ENGRACE 17 (par route) 5H10 375 ---> 630 par la route Auberge , parcours tout par route
10 PIERRE ST MARTIN (Station Ski) 13,4 6H25 630 --> 1640 Refuge Jeandel
11 LESCUN 23,4 + 12 en taxi 7H40 1640 ----> 900 Gite Croquefer ; parcours tout par route
12 BORCE 21 7H45 900 --> 1601 --> 650 gite communal
TOTAL
environ 230 kms
en rouge, dénivellés les plus importants

 

COUT DES HEBERGEMENTS

NUIT seule : de 12 à 18 euros

P-DEJ : 4 à 6 euros

DEMI-PENSION : 32 à 36 euros

à St-Etienne , Kaskoleta , Logibar , Ste-Engrace , Pierre-St-Martin , Lescun

Il faut faire son repas du soir à OLHETTE , BORCE ; préférable à AINHOA et IRATY

Possibilité de RESTAURANT à AINHOA (700m du gite) , BIDARRAY (très bien) , ST-JEAN (nombreux) , IRATY (sauf Dimanche)

 

FAUNE ET FLORE

Nombreux VAUTOURS fauves, surtout si vous vous levez tôt !

CHEVAUX PATTOKS dans les 3 premières étapes.

Puis surtout des vaches blanches ou beiges , race AQUITAINE

Et ensuite troupeaux de MOUTONS , souvent marqués par une tache de peinture visible de loin (rouge , bleu , vert)

Tous ces animaux étant en totale liberté , y compris sur des crêtes ou alpages éloignés.

Beaucoup de chants d'oiseaux , mais peu visibles

Des grosses limaces noires , et aussi quelquefois des vers de terre d'une taille peu ordinaire.

Des landes à AJONCS (fleurs jaunes en cette saison) , ou de FOUGERES à perte de vue

Des prairies d'alpage verdoyantes, avec ou sans fleurs en fonction de la date

ET DE TRES BEAUX PAYSAGES , pour autant que le ciel soit bleu et dégagé !!

Et globalement, le pays basque est très beau , les maisons ont un cachet attachant.

 

PARTICULARITES ORIGINALES ou DECEVANTES de cette randonnée :

Première fois de ma vie de randonneur - pélerin ou l'on a droit à des chemins aussi boueux (avec contournement quasi impossible).

Les grands pierriers en pente abrupte sont très délicats à franchir , mais c'est peut etre l'effet de notre age (largement séniors !)

Ce GR10 est plus difficile à faire que je l'imaginais avec le topo-guide ; mais à notre age , on n'a plus la vigueur de la jeunesse !

Aucun contact humain , hormis avec les hébergeurs (et encore, certains sont plutot distants)

Rareté des randonneurs sur ce parcours (et pour ce mois de Juin) : de ZERO a QUATRE maximum.

Il faut supporter le climat quel qu'il soit, belle année ou année capricieuse ou particulièrement mauvaise sur le plan climatique.

Et encore, au vu des infos TV de la semaine suivante, les désastres provoqués par les torrents en crue rendent modeste et humble : si nous avions fait le GR10 seulement quelques jours plus tard, qu'elle aurait été la situation ?

Je pense à nos 2 Hollandais qui , en raison de la neige, ont du se rabattre sur le chemin du "PIEMONT" , et qui se sont probablement trouvés dans une situation impossible (routes coupées ? chemin inondé ? gués infranchissables ? pluie continuelle ? gites ou hotels inutilisables ?)

C'est aussi la première fois que :

 

 

PHOTOS de la Randonnée :

Galerie PHOTOS par PIWIGO

Photos Série 1

Hendaye à St-Etienne de Baigorry

Photos Série 2

St-Etienne a Ste-Engrace

Photos Série 3

Ste-Engrace à Borce

ADMIN gr10a-piwigo
(Chabant-Guy)

VIDEOS de la Randonnée :

P241.mov

CHANTAL chante dans l'église de Ste-ENGRACE le 11/06/13

69 Mo

P242.mov

CHANTAL chante dans l'église de Ste-ENGRACE le 11/06/13

36 Mo

P244.mov

CHANTAL chante dans l'église de Ste-ENGRACE le 11/06/13

140 Mo

P256.mov

Un groupe CHANTS BASQUES à Ste-ENGRACE le 11/06/13

192 Mo

P311.mov

Traversée sur la neige avec les 2 Hollandais au col St-Martin le 12/06/13

66 Mo

P312.mov

Traversée sur la neige avec les 2 Hollandais au col St-Martin le 12/06/13

46 Mo

Ces videos sont assez volumineuses , donc soit vous les TELECHARGEZ (clic droit) , soit vous devez être patient et attendre plusieurs dizaines de secondes avant qu'elles démarrent.

Maj 20/10/2013(b) .. 13/07/2013